Le bordel allemand







Petite sortie urbex en forêt pour s'y remettre tranquillement. Cette villa a appartenu, dans les années 20, à un magnat de la presse parisienne et d'une grande firme de production du cinéma français. Lors de la seconde guerre mondiale, la villa fût réquisitionnée et fortifiée par l'armée allemande. Elle pris alors des allures de blockhaus géant, ne laissant qu'une façade rappelant son statut de villa. C'est de cette sombre période que le spot tire son surnom: "le bordel allemand".
Il ne reste plus grand chose à voir : le lieu étant ultra connu, il a été largement pillé, détruit, tagué, squatté ... Mais l'architecture d'une des façades vaut le détour avec ses ouvertes en arche et ses 2 séries de 4 fenêtres façon cathédrale.






Un lieu très tagué, plutôt n'importe comment, mais dans ce fouillis ignoble ce trouve quelques motifs reconnaissables :