Un brunch, un livre #7 : "The crow"

Lendemain de fête = photo floue !


Au menu :
- Farandole de fromages, saucissons et pains
- Beurre, miel et confiture de pissenlits
- Oeufs brouillés au foie gras
-Fruits frais
- The Crow de James O'Barr, éditions Delcourt : Beaucoup d'entre vous connaisse le film culte avec Brandon Lee, film où il a trouvé la mort... Voici donc le comics originel. Triste, poétique, violent. Eric et Shelly, jeune couple à la passion dévorante, sont assassinés par les malfrats du quartier. La force de l'amour et le désir de vengeance vont réveillé Eric pour lui permettre de retrouver ceux qui ont fait ça. On suit sa vengeance éclairée par les flash-back de son histoire d'amour.Très beau dessin, répliques inoubliables, forces des sentiments : tout pour réveiller l'adolescente gothique au fond de moi  ! L'oeuvre d'un vie, celle de James O'Barr, oiseau de nuit qui a perdu sa bien aimée dans un accident et qui a bien failli se perdre lui même, fou de chagrin. C'est le dessin et l'écriture de The Crow qui l'ont sauvé. C'est sûrement ce qui donne tant de force à l'oeuvre. 
"Regarde moi !! Je suis une erreur de pilotage, l'angoisse du foetus, le chaînon manquant. Je suis la folie personnifiée... Je suis la peur..."