Un livre, un brunch #10 : "Filles perdues"



Au menu :

- Oeufs au plat
- Gallettes de pommes de terre
- Tomates coeur de pigeon
- Jambon blanc aux herbes
- Chorizo 
- Fromages 
- Compote pomme/vanille/cannelle 
- Roulé au chocolat
- Banane, pruneaux, abricot sec, noix du Brésil 
- Filles Perdues d' Alan Moore, illustré par Melinda Gebbie, éditions Delcourt : 1913, Alice (aux pays des merveilles), Wendy (Peter Pan) et Dorothée (le Magicien d'Oz)  sont devenues des femmes mûres. Nous les retrouvons dans un magnifique hôtel, en Autriche, où elles nous ouvrent les portent d'un monde sensuel, érotique, aux plaisirs multiples et libérés. Les dessins de Melinda Gebbie ( qui n'est autre que madame Moore) sont flamboyants, riches de références à la peinture (entre autre, à l'art nouveau). C'est une bande dessinée érotique de toute beauté qui explore les sexualités avec délicatesse.  Alan Moore nous offre trois portaits puissants de femmes libres, mais aussi hantées par leurs démons. Il dissémine avec talent des références aux oeuvres d'origine des trois héroïnes. Les ayants droits de Barrie n'ont pas apprécié, moi si !